Le chat- Pierre GRANIER-DEFERRE

En 1971, les spectateurs découvrent sur les écrans deux monstres sacrés du cinéma français se déchirant dans leur petit pavillon de banlieue. Ce sont Jean Gabin, que l’on ne présente plus, et Simone Signoret, qui s’était fait remarquée en obtenant l’Oscar de la meilleure actrice pour Les chemins de la haute ville (1960), que le […]

Lire plus