L’ETOILE BRISEE – Nadeije LANEYRIE-DAGEN

etoile-briseeA Santona, ville portuaire espagnole au nord du pays, habitants juifs et chrétiens cohabitent. Malgré une certaine méfiance, les chrétiens tolèrent la présence de ceux ayant épousé la foi juive. Le climat change radicalement en cette année 1472, à la veille de l’accession au trône de Castille d’Isabelle dite La Catholique. Sous l’égide de cette future reine convaincue de la mauvaise influence des juifs sur les chrétiens, les autorités de la ville se lancent dans une entreprise de rejet et de persécution envers les juifs. Présageant l’approche d’un grand massacre de son peuple, Shimon Cocia enjoint ses deux fils, Yehoyakim et Yehia, à fuir le pays. Une fois à la frontière espagnole, il les somme également de se séparer et de renier pour toujours leur foi.

Nadeije Laneyrie-Dagen est professeure d’histoire de l’art à l’Ecole normale supérieure et spécialiste de la Renaissance. Autrice d’une quarantaine d’ouvrages et d’essais dans son domaine de spécialisation, elle s’essaye à un nouveau genre en publiant en 2021, L’étoile brisée, son tout premier roman. Un grand merci à l’équipe Babelio et aux éditions Gallimard pour l’envoi de ce dernier: j’ai pu d’une part découvrir une autrice talentueuse dont je vais désormais suivre les publications et d’autre part me plonger dans un grand roman historique peignant les débuts de la Renaissance.

Ce premier roman de l’autrice est selon moi une grande réussite. Je dirais même que sa lecture a été au-delà de mes espérances. Je ne m’attendais pas à autant de densité que ce soit dans les personnages ou dans l’histoire elle même (la petite histoire des personnages et la grande histoire de la Renaissance). On sent indéniablement la masse de recherches et de connaissances historiques de l’autrice derrière les lignes ce qui donne un grand sentiment de réalisme et d’immersion. L’autrice se sert de nombreux faits historiques pour planter le décor et ses personnages. Elle mêle l’Histoire avec un grand H à l’histoire avec un petit h. Elle connait ce sur quoi elle écrit et cela est très plaisant. Alors oui, la lecture pourrait sembler un tantinet compliquée aux lecteurs ayant peu d’appétence pour l’histoire ou le genre du roman historique, je pense qu’il faut un minimum de connaissance sur la période pour vraiment apprécier le roman. Pour ma part, je ressors de ce roman enrichie historiquement parlant.

Parmi les grands personnages historiques on croise entre autres Amerigo Vespucci, le grand commerçant et explorateur florentin qui donnera son nom au Nouveau Monde, il s’agit d’un des personnages principaux du roman. Son destin se verra lié à Yehia, l’un des deux frères juifs, qui se fait appeler désormais Jean de la Cosa (le personnage a réellement existé mais des parties de sa vie ont été modifiées et romancées). On croise également Martin Luther, réformateur religieux et initiateur du protestantisme. Yehoyakim, le deuxième frère, qui se nomme désormais Joachim Kossa, deviendra son médecin personnel. L’étoile brisée est rempli de personnages consistants dont j’ai aimé suivre les aventures même ceux qui semblent plus insignifiants.

Le roman aborde de nombreux thèmes tels que la colonisation, l’esclavage, l’inquisition, les persécutions religieuses, le protestantisme, le fanatisme, la médecine et ses tabous, le commerce, la cartographie et bien entendu les explorations vers le Nouveau monde.

L’étoile brisée est un roman passionnant qui vous fera voyager en Espagne, en Italie, en France et au-delà des terres connues, vers le Nouveau monde. Le roman réussit grâce à ses personnages à embarquer le lecteur dans cette grande aventure que fut la Renaissance. Dépaysement garanti.

17/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s